Mardi 20 novembre 2018, le dernier né des châteaux d’eau de la Charente-Maritime sera mis en service à Bedenac, au lieu-dit « Le Jarculet ». Pour effectuer son raccordement au réseau de distribution d’eau potable, une coupure du service d’eau est prévue de 9h à 14h sur les communes de Bussac-Forêt et de Corignac. La Rese qui assure le service d’eau sur l’ensemble de la pointe sud du département a mobilisé l’équipe de son agence locale Sud Saintonge pour que tout se déroule le plus rapidement possible et dans les meilleures conditions.

 

Cet investissement de 2,3 millions d’euros hors taxes a été réalisé par le syndicat des eaux de la Charente-Maritime sous la maîtrise d’œuvre de la Socama, avec le concours financier de l’agence de l’eau Adour-Garonne. Les travaux ont commencé en mars 2017. Il s’agit de remplacer les installations situées au niveau du pénitencier de Bedenac. Le forage et le réservoir qui s’y trouvent sont en effet vétustes. Ils ont été construits par l’armée américaine à l’époque où le bâtiment était encore une base militaire de l’Otan qui a ensuite été rétrocédé à l’administration pénitentiaire.

 

Une eau de qualité à 91 m de profondeur

Ce nouveau château d’eau, haut de 46 m, sera alimenté par le nouveau forage du Jarculet. Ce forage est doté de périmètres de protection par arrêté préfectoral en 2010. Il débitera 120 m3 d’eau par heure pour un volume journalier de 2 400 m3, dans la limite de 200 000 m3/an. L’eau y est de très bonne qualité. Elle est puisée à 91 m de profondeur dans une nappe captive.

D’une capacité de 460 m3*, le château d’eau du Jarculet va alimenter les habitants de Bussac-Forêt, de Corignac et une partie de la commune de Bedenac. De plus, grâce à un système d’interconnexion des réseaux de distribution d’eau potable, il pourra apporter, en cas de nécessité, un secours à la commune de Montendre.

 

* Un quart de cette capacité constitue une réserve d’eau destinée à la défense contre les incendies.

 

20181113 152446 600px